J’ai accompagné mon père chez le médecin pour son important problème d’audition. Nous sommes passés devant l’appartement que nous avions occupé dans les années 60 à 70. Mon père a dit «  nous avons passé dix années ici, rien n’a marché, ça n’a pas été une période heureuse pour nous, surtout pour toi ». J’aurais bien demandé des explications s’il avait été moins sourd. Je n’ai rien dit, il est trop tard, je ne veux pas les ennuyer désormais avec ça et puis finalement j’imagine savoir de quoi il parle.